Votre bébé 0-1 an

Une bouche… pour mordre


Une petite pression ferme et appuyée et voilà votre tout-petit qui vous mordille le sein lors de la tétée. Si ce n'est pas agréable, il n'y a pas à s'inquiéter. Selon Myriam Szejer, cela fait partie du développement normal de votre enfant : "Vers 8 mois, au lieu de s'identifier à sa mère, l'enfant va avoir envie de l'avaler et de la cannibaliser lors de la tétée. C'est un aspect de la pulsion orale." En vous mordant, votre enfant exprime aussi toute la frustration liée à son sevrage. Un "non" ferme, et répété s'il le faut, suffira à calmer votre petit mordeur qui n'attend que cela pour se structurer socialement.

  • Une petite pression ferme et appuyée et voilà votre tout-petit qui vous mordille le sein lors de la tétée. Si ce n'est pas agréable, il n'y a pas à s'inquiéter. Selon Myriam Szejer, cela fait partie du développement normal de votre enfant : "Vers 8 mois, au lieu de s'identifier à sa mère, l'enfant va avoir envie de l'avaler et de la cannibaliser lors de la tétée. C'est un aspect de la pulsion orale." En vous mordant, votre enfant exprime aussi toute la frustration liée à son sevrage. Un "non" ferme, et répété s'il le faut, suffira à calmer votre petit mordeur qui n'attend que cela pour se structurer socialement.
  • S'il mord un camarade de crèche, il ne s'agit pas là toujours d'une forme d'agression directe, mais cela peut être une manière d'entrer en contact avec l'autre pour "l'absorber". Expliquez-lui calmement que cela ne se fait pas. Cette pulsion coïncide souvent avec une poussée dentaire douloureuse qu'il soulage comme il peut : "Donnez-lui un anneau de dentition qu'il pourra mordiller à volonté, cela l'aidera", conseille Anne Gatecel.

Stéphanie Letellier, avec la collaboration d'Anne Gatecel, psychologue et psychomotricienne, et Myriam Szejer, pédopsychiatre et psychanalyste.

Video: Ce geste de séduction qui trahit le trouble et le désir (Mars 2020).